Articles grand public


La biologie de synthèse est un sujet d'actualité, qui fait l'objet de nombreux articles dans les médias.


Avril

Créer le carburant de demain, LeDevoir.com
" La domination du pétrole sur la planète énergétique pourrait bientôt être du passé. La science permet désormais de produire des biocarburants de toutes sortes à partir de simples déchets, à un coût de plus en plus avantageux. La question n’est plus tellement de savoir si, mais plutôt quand nous parviendrons à nous défaire de notre dépendance à l’or noir, souligne Vincent Martin, professeur au département de biologie de l’Université Concordia."
Auteur : Karl Rettino-Parazelli
Date : 28 avril 2015


Trop peu de chercheurs transforment leur découverte en vériatble produit, leJDD.fr
" Xavier Duportet, 27 ans, star de la biologie de synthèse et patron de la start-up PhageX, a reçu le prix du jeune innovateur français de l’année décerné par la "MIT Technology Review"."
Auteur : Anne-Laure Barret
Date : 19 avril 2015


La biologie synthétique entre fantasmes et révolutions 3/4, Médiapart.fr
" Nous avons fait la semaine dernière un tour d’horizon des capacités parfois délirantes de la biologie synthétique. Ces applications ahurissantes ne sont pas sans laisser songeur quant à la capacité de l’homme à s’imposer des limites. Quels sont les dangers de la biologie synthétique ? Quelles sont les frontières à ne pas dépasser ? Sur quelles bases peut-on imposer des barrières ? Le principal soucis est que toutes ces capacités sont entièrement nouvelles, il n’existe aucune marche à suivre, toutes les règles sont encore à poser ! Et comme le dit sagement l'oncle Ben à Spiderman « De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités ». Il nous faut tenter de formuler tous les scénarios catastrophes imaginables, tout en tâchant de ne pas tomber dans la paranoïa, afin d’en retirer des critiques valides et prévenir des dérives futures."
Auteur : Raphaël Laurenceau
Date : 8 avril 2015


Mars

La biologie synthétique entre fantasmes et révolutions 2/4, Médiapart.fr
" La semaine dernière, nous avons détaillé se qui se cache derrière le terme de biologie synthétique. C’est, pour résumer, du génie génétique à visée industrielle. Les organismes génétiquement modifiés (OGM) de la biologie synthétique, souvent des bactéries ou des levures, sont utilisés comme des micro-usines à produire une molécule donnée, ou parfois même pour réaliser une fonction complexe comme nous allons le voir. Voici donc maintenant les principaux secteurs dans lesquels la biologie synthétique est attendue. La discipline est tentaculaire. Les applications les plus monumentales se trouveront dans le domaine de l’énergie, tandis que les changements les plus rapides à apparaître se feront certainement en chimie. La santé verra des applications toutes plus sophistiquées les unes que les autres, et l’agroalimentaire devrait pouvoir profiter d’applications à impact environnemental positif."
Auteur : Raphaël Laurenceau
Date : 30 mars 2015

 

La biologie synthétique entre fantasmes et révolutions 1/4, Médiapart.fr
" En tant que chercheur en microbiologie, je me suis intéressé ces dernières années au développement du domaine très à la mode de la biologie synthétique. De nouveaux laboratoires se forment, les startup se multiplient, les grands groupes investissent à plein, l’argent coule à flots... Quelle est cette discipline qui sonne comme un frankenstein des temps modernes ? Quelles sont ses possibilités ? Quelles sont ses limites ? Comme vous allez le découvrir, la biologie synthétique n’est pas une tendance passagère. Impliquée dans tous les secteurs clés, énergie, santé, environnement, elle est au coeur des débats éthiques d’aujourd’hui et de demain."
Auteur : Raphaël Laurenceau
Date : 24 mars 2015