Articles grand public (mars 2014)

Biologie synthétique : le tour de la levure, Liberation.fr
" Une équipe scientifique internationale a réussi à recréer l'un des seize chromosomes de la levure du boulanger. Une avancée spectaculaire.
Un «super OGM» ? Une levure de synthèse ? Un outil pour la science ? Un outil pour les industriels des biotechnologies ? Un risque ? Une opportunité ? Vendredi, la revue Science a publié un article (1) posant toutes ces questions. Il annonce la «synthèse totale d’un chromosome d’Eucaryote, fonctionnel, et produit sur plans»."
Auteur : Sylvestre Huet
Date : 28 mars 2014


Le premier chromosome synthétique, Pourlascience.fr
"Quel est le génome minimal nécessaire pour qu’un organisme soit viable ? Quels gènes ou quelles combinaisons de gènes peut-on supprimer sans que ce soit létal ? Répondre à ces questions offrirait la possibilité de concevoir et construire à l’envi des sortes d’usines biologiques : des organismes – bactéries, levures – optimisés pour une fonction telle que produire une molécule d’intérêt thérapeutique à moindre coût (plus le génome est court, plus le coût énergétique de sa réplication est faible), de nouvelles molécules d’intérêt biologique ou chimique, ou du biocarburant."
Auteur : Marie-Neige Cordonnier
Date : 27 mars 2014



Recherche médicale : doit-on poser des limites? Liberation.fr
"Santé et bien-être humain figurent parmi les grands défis sociétaux à relever, identifiés dans l’agenda stratégique de la recherche de l’ANR."
Pierre Tambourin participera au Forum «Libé» de Rennes consacré à «2030», qui se déroulera les 11 et 12 avril prochains
Auteur : Pierre Tambourin
Date : 26 mars 2014


Trois nouveaux centres britanniques pour la biologie de synthèse, Bulletins-electronique.com
"Lors des célébrations du 20ème anniversaire du Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC) le 30 janvier 2014, le secrétaire d'Etat aux Universités et à la Science, M. David Willetts a annoncé le financement de trois nouveaux centres pour la biologie de synthèse, à hauteur de 40M£ sur une durée de cinq ans. Ce montant proviendra de 10M£ fléchés pour la biologie de synthèse au sein des investissements en capital annoncés à l'Autumn Statement en 2012 (600M£). Les 30M£ restants seront pris en charge par les conseils de recherche BBSRC et EPSRC (Engineering and Physical Sciences Research Council), sur leurs fonds propres, pour 70% et 30%, respectivement."
Auteur : Claire Mouchot
Date : 11 mars 2014


Ireland has great potential for synthetic biology - Prof Matthew Bennett, Rice University, Siliconrepublic.com
"In our run-up to The Synthetic Biology Future event in Cork City on 13 March, we spoke to Matthew Bennett, assistant professor of biochemistry and cell biology at Rice University in Houston, Texas, who will be one of the event’s keynote speakers.
Bennett is one of the leading authorities on synthetic biology in the United States and now spends his time encouraging the next generation of synthetic biologists to go and make the impossible possible."
Auteur : Colm Gorey
Date : 6 mars 2014


Un attrait ludique mais aussi éducatif, LeMonde.fr, Science et Techno
" « Même les bébés naissent chercheurs », remarque Ariel Lindner, directeur de recherche Inserm et cofondateur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI), en s’appuyant sur les travaux d’Alison Gopnik sur l’intelligence des très jeunes enfants. Ils peuvent formuler des hypothèses et les modifier en fonction des retours d’expériences. Ensuite, quand ils vont à l’école, ils cessent d’apprendre de cette façon. » Faut-il comprendre que nous sommes tous capables de raisonner comme des scientifiques ?"
Date : 4 mars 2014