Articles grand public (octobre 2013)

Un implant cellulaire contre l'hypertension, LeTemps.ch
"Des scientifiques ont mis au point un implant à base de cellules génétiquement modifiées qui peut servir à contrôler la pression artérielle."
Auteur : Pascaline Minet
Date : 15 octobre 2013


L'artémisinine, embème du meilleur des mondes de la biologie de synthèse, SciencesCitoyennes.org
"La biologie synthétique, discipline technoscientifique émergente, a pour objectif de reformater les êtres vivants existant en modifiant profondément leur ADN. Pour saisir certaines des questions soulevées par ce nouveau domaine, nous présentons ici l’exemple de l’artémisinine. Molécule recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour le traitement du paludisme, l’artémisinine fait office de « success story » mise en avant par les promoteurs du domaine pour démontrer les bienfaits de ces biotechnologies 2.0."
Auteur : Catherine Bourgain
Date : 14 octobre 2013


"Paint by Coli", un capteur qui carbure à la bactérie intestinale, LesNumériques.com
"Escherichia coli, quel joli nom pour une petite bactérie qui a plutôt l'habitude de faire la Une des journaux les jours de gastroentérite et de crise sanitaire généralisée. Locataire de nos intestins, elle est très appréciée des chercheurs, dans tous les domaines, du fait de sa culture aisée grâce à sa division cellulaire toutes les 20 minutes, à 37° C. C'est donc tout "naturellement" vers elle que s'est tournée une équipe d'étudiants de l'Université d'Exeter pour développer des capteurs organiques. Littéralement."
Auteur : Bruno Labarbère
Date : 13 octobre 2013


Perspectives des sciences et technologies dans les prochaines décennies, Médiapart.fr
"La biologie. Biologie génétiquement modifiée, biologie synthétique.
Les développements futurs de la biologie découleront pour l'essentiel de la généralisation des applications de la génétique, ou plus exactement de la génomique (connaissance et modifications du génome, non reproductif ou reproductif). Celles-ci, loin d'être ostracisées, se répandront, compte-tenu des bénéfices attendus. On peut penser que, sauf accident toujours possible, les dangers de ces pratiques seront bien contrôlés"
Auteur : Jean-Paul Baquiast
Date : 12 octobre 2013


Anne Lauvergeon  fixe 7 ambitions forte pour une France innovante en 2030, LesEchos.fr
"Ce matin, à 9 heures précises, Anne Lauvergeon a franchi d'un pas décidé le perron de l'Elysée pour remettre au président François Hollande, le rapport très attendu de la commission "Innovation 2030", qu'elle préside depuis le 18 avril."
(La biologie de synthèse est évoquée dans le point 5, "La médecine individualisée".)
Auteur : Chantal Houzelle
Date : 11 octobre 2013