Accès direct au contenu

Vous êtes ici : Accueil> L'OBS> Historique>

  • Régions
  • le cnam mag'
  • ENF
  • La boutique du Cnam
  • En mobilité
  • Musée
  • Intranet

Pourquoi créer un observatoire de la biologie de synthèse?

La création de l'Observatoire de la biologie de synthèse (OBS) répond au souci du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) de suivre le développement de disciplines scientifiques émergentes et de favoriser la tenue d'un débat équilibré et argumenté au sein de la société.
 
Prendre en compte de manière éclairée l’impact futur des développements de la biologie de synthèse sur la société suppose, sans attendre que soient figés sa définition et son champ, de faire circuler les informations et d’étendre la réflexion à des publics eux aussi en cours de constitution, en s’appuyant sur une communauté scientifique en voie d’émergence.

La démarche initiée avec la création de l’Observatoire fait suite aux recommandations portées par deux rapports :

La création de l’Observatoire devrait permettre la mise en place d’un dialogue en amont avec toutes les parties prenantes et tous les publics comme cela a été également préconisé par le rapport sur Les enjeux de la biologie de synthèse, rédigé par Geneviève Fioraso pour l’Office parlementaire des choix scientifiques et techniques (OPECST) en février 2012.
 

Entrée du Cnam rue Saint-Martin.

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a été sollicité par le ministère pour accueillir, coordonner et animer l'observatoire en tant qu'acteur de la diffusion de la culture scientifique et technique et lieu privilégié du dialogue entre le monde scientifique et les différentes composantes de la société civile.

L'Administrateur général de l'époque, Christian Forestier, a répondu favorablement à cette sollicitation et a demandé à Ali Saïb, alors Directeur de la Recherche du Cnam, d'assurer la coordination de l'Observatoire. Olivier Faron, son successeur, a renouvelé le soutient du Cnam à l'Observatoire.

L'Observatoire de la biologie de synthèse a été créé en janvier 2012.


Biologie de synthèse, biologie synthétique, ingénierie biologiques, ...

Différentes appellations sont utilisées pour désigner ce champ scientifique émergent.

Le conseil d'orientation de l'Observatoire a décidé d'utiliser le vocable biologie de synthèse, qui est celui retenu dans les deux rapports aux fondements de la création de l'Observatoire : IFRIS et SNRI  ainsi que dans le rapport de l'OPECST sur les Enjeux de la biologie de synthèse