La Biologie de synthèse dans le monde


A l'échelle mondiale, le premier lieu de production de publications scientifiques en biologie de synthèse est les Etats-Unis, qui rassemblent près de 50% de la littérature dédiée, suivis de l'Europe et enfin de l'Asie du Sud-Est (Chine, Japon, Corée du Sud). Le reste de la production mondiale est relativement faible et difficilement interprétable même s'il on peut remarquer une activité relativement importante en Israël (58 articles) et en Australie (50 articles).

Les collaborations entre ces trois pôles sont nombreuses et globalement équilibrées excepté un axe de collaboration majeur entre l'Europe et les Etats-Unis. Enfin, les taux de croissance relativement élevés (50% pour la plupart) révèlent un domaine dynamique, principalement dans des pays comme la Chine (125%) ou l'Australie (180%).