Les auteurs principaux

Parmi les auteurs les plus productifs, quatre d'entre eux mènent leurs recherches en Suisse. Ainsi, Martin Fussenegger et Wielfried Weber appartiennent au même groupe à l'ETH Zurich ; de même Pier Luisi et Pasquale Stano travaillent ensemble à Zurich. De par le caractère collectif des publications, plusieurs membres du même groupe sont notés comme auteurs d'un même article, il n'est pas anormal de trouver de tels binômes dans ce classement.

Le reste des auteurs, à l'exception de BS Chen de l'Université de Tsinghua à Pékin, travaille au sein d'instituts nord-américains : Pamela Silver (Harvard Medical School), Ron Weiss (MIT), James Collins (Boston University), Steve Benner (Université de Floride) et enfin Jay Keasling (Université de Berkeley). Ces auteurs participent presque tous au programme de recherche américain Synthetic Biology Engineering Research Center (SYNBERC, http://www.synberc.org).

Si le fort taux de publication est un indicateur de la visibilité dans le domaine il n'est cependant pas suffisant pour en comprendre la morphogénèse. L'indice de citation des auteurs permet d'affiner l'analyse (voir graphe auteurs cités). De plus, une étude complémentaire fondée sur une analyse des co-citations de publications montrant l'importance d'un groupe d'auteurs composés des scientifiques suivants : Ron Weiss, Drew Endy, Jay Keasling, Christopher Voigt, Georges Church, James Collins et Christina Smolke sera bientôt mise en ligne.

Pour en savoir plus