Nouvelles questions : la biologie synthétique

Convention sur la diversité biologique

Reconnaissant le développement de technologies associées à la vie, aux cellules ou aux génomes synthétiques et les incertitudes scientifiques quant à leurs effets potentiels sur la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique, la Conférence des Parties a exhorté les Parties et a invité les autres gouvernements à appliquer une approche de précaution, conformément au préambule de la Convention et aux dispositions de l’article 14, lorsqu’il convient de faire face aux menaces de réduction importante ou de perte de la diversité biologique que représentent les organismes, composants et produits résultant de la biologie synthétique, conformément à leur législation nationale et aux autres obligations internationales pertinentes.
  • Dates
    Créé le 16 juillet 2014